Patate douce

Plants de 84 mottes en bio et en conventionnel

A réserver en début d’année pour livraison en mai. Plusieurs variétés disponibles.

La patate douce appartient à la même famille que le liseron (ipomea batatas), que l’on reconnaît à sa façon de ramper dans le sol ainsi qu’à ses fleurs caractéristiques. C’est une culture très intéressante pour le producteur. Elle permet d’abord une rotation de culture nécessaire. Sa culture exige surtout du travail à la plantation et à la récolte. Enfin, elle permet une diversification de son offre, avec une tubercule qui peut se conserver tout l’hiver. La demande pour ce produit sucré augmente avec la connaissance de ses utilisations culinaires. Les feuilles sont également comestibles.

Les variétés plantées sont des sélections adaptées à notre climat. Plusieurs variétés sont disponibles.

Les variétés à chair orange et peau orange ou peau rosée. Ce sont actuellement les préférées des consommateurs.

Les variétés à chair blanche. Très consommées en Afrique, les patates douces blanches sont productive et particulièrement adaptées à la transformation (frites).

Les variétés à peau violette et chair blanche ou chair violette apportent de l’originalité. Les tubercules sont plus allongés.

La plantation s’effectue courant le mois de mai pour une récolte septembre octobre.

Préparer des buttes pour favoriser la culture. Prévoir l’irrigation au goutte à goutte et un paillage (noir biodégradable de préférence).

Plantation tous les 30 cm sur le rang. Densité: 400 plants / 100 m2.

A la plantation, bien enfoncer les plants, ceux ci développeront davantage de racines latérales pour une meilleure installation.

La fertilisation dépend de la teneur de votre sol, suite à une analyse de sol. La formation des tubercules requiert un apport important en phosphore et en potassium.

L’irrigation doit être régulière, particulièrement importante à la plantation pour favoriser le développement racinaire et pendant la formation des tubercules. Par contre, un mois avant la récolte, ne plus arroser au risque de voir les tubercules éclater.

Pour assurer la conservation des patates douces, il est recommandé de réaliser un “curing“. Les patates douces récoltées doivent être stockées à des températures élevées pour stopper leur maturation. (29°C , 85-90% d’humidité relative de l’air, zone aérée pendant 5 jours). La peau se durcit et peu se conserver mieux. Réaliser des essais pour évaluer le meilleur curing selon votre environnement. La conservation des patates douces ne doit pas être effectuée au frigo, mais dans un lieu de stockage à une température entre 13°C et 15°C.

Le rendement moyen est de 1.5 à 2.5 kg par plant.

Les informations données ici sont données à titre indicatif. Le producteur est seul responsable de la culture à mener. Nous vous invitons à réaliser des essais, et noter au maximum tous les paramètres de façon à améliorer sa technique.